+33 4 78 37 01 01

L'INJECTION DE BOTOX, EST-ELLE DANGEREUSE ?

L’injection de toxine botulique figure aujourd’hui en deuxième position des interventions non chirurgicales les plus prisées après l’injection d’acide hyaluronique.

De plus en plus sollicité, son usage a suscité depuis peu de nombreux débats quant à sa dangerosité.

Il faut savoir qu'elle est utilisée en ophtalmologie et en neurologie depuis plus de vingt ans.

Le recul que l’on a est donc tout à fait rassurant sur son absence d’effets secondaires à long terme.

À l’instar de nombreux autres produits, l’injection d’une dose inadaptée ou mal placée de toxine peut parfaitement exposer les patients à un risque d’asymétrie légère des rides frontales ou à une légère chute du niveau des sourcils ou des paupières.

Ces risques sont toujours transitoires et tout à fait exceptionnels.

Pour remédier à ce point, le premier conseil est de faire appel aux services d’un praticien expérimenté et qualifié pour ce type d’intervention.

C'EST QUOI LA FRENCH TOUCH EN CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ?

En esthétique, la " French Touch ", depuis longtemps, marque sa différence jusqu'à s'imposer comme référence à travers le monde.

La préoccupation du corps idéal intervient de plus en plus tôt, chez la femme comme chez l'homme.

Le culte du corps traverse toutes les classes sociales et l’offre médicale cherche à se rendre accessible au plus grand nombre. Les actes de médecine esthétique qui sont de plus en plus plébiscités.

Liposuccion, implants mammaires sont des traitements fréquents chez les jeunes patientes. Les jeunes hommes se tournent vers la chirurgie des oreilles décollées, les rhinoplasties, le traitement du développement excessif des glandes mammaires.

L'accompagnement et l’analyse psychologique des patient(e)s sont importants. Il faut éviter de traiter les patients soumis à toute forme de dysmorphobie (crainte obsessionnelle d'être laid, mal formé ou mal proportionné), car l’insatisfaction est dans ce cas constante..

L’EXPOSITION EXCESSIVE DES GENCIVES PEUT ÊTRE TRAITÉE ?

> L’exposition excessive des gencives connue sous le nom de « sourire gingival » est une préoccupation affectant un grand pourcentage de la population, selon certaines études avec une prévalence allant de 10,5% à 29%.

> C’est un état dans lequel une surexposition de la gencive maxillaire est présente pendant le sourire.
Le bon diagnostic et la détermination de son étiologie sont essentiels pour le choix du bon traitement.

L’hyperactivité du muscle élévateur de la lèvre est une des causes principales d’un sourire gingival. En effet, plusieurs techniques ont été proposées pour son traitement.

Le traitement le plus simple est la toxine botulique (botox) qui permet de relacher le muscle pendant plusieurs mois sinon une procédure chirurgicale simple permet la correction du sourire gingival lié à une hypermobilité de la lèvre supérieure.

POUVONS NOUS DIRE LE BOTOX « LIFT » ?

Nous utilisons le Botox pour traiter les rides d’expressions comme les rides horizontales du front, de la glabelle (ou ride du lion) et des pattes d’oies (au coin des yeux) qui vont disparaître même lors de la contraction des muscles au moment du sourire, de l’expression de l’anxiété ou de la colère.

Les résultats ne sont pas immédiats. Il faudra attendre quelques jours avant que le haut du visage se détende.

Ensuite pour faire perdurer le résultat, le traitement sera à renouveler environ 2 fois par an.

Le Botox apporte un effet de "lifting-like" sur la partie haute du visage mais sans l'aspect figé ! -

LES HOMMES PEUVENT BÉNÉFICIER D'UNE BLÉPHAROPLASTIE

Avec l’âge et malgré une condition physique entretenue, certains hommes peuvent avoir l’air fatigués et paraître plus âgés. En cause ? Des paupières tombantes ou encore l’apparition de poches de graisse sous les yeux aussi appelées lipoptose.

Ils ressentent alors une gêne au quotidien et c’est ainsi que certains n’hésitent pas à recourir à la chirurgie esthétique avec la blépharoplastie ou chirurgie de la paupière.

Les hommes peuvent donc avoir recours à une chirurgie des paupières supérieures mais aussi inférieures pour le traitement des poches apparaissant en dessous des yeux dès la trentaine.

Pour une fois, les hommes sont plus concernés par la blépharoplastie que les femmes. En effet, la peau autour de l’œil étant plus épaisse chez les hommes, elle s’affaisse donc plus rapidement....